28/11/2011 | Anniversaire L’espace Coppens a un an : ça se fête

  • 0

28/11/2011 | Anniversaire L’espace Coppens a un an : ça se fête

Toutes les associations ont répondu à l’invitation. Chyc Polhit aux manettes du karaoké

Il y a tout juste un an, le 27 novembre 2010, Yves Coppens inaugurait à Vandœuvre le nouvel espace dévolu aux associations et aux habitants de la ville. Pour le remercier, Philippe Poncelet tenait à disposition une lettre dédicacée par les habitants tenant lieu d’invitation à revenir leur rendre visite. Le comité de gestion de la salle polyvalente peut se féliciter du succès de cette nouvelle salle comme de cette fête d’anniversaire. En effet, le planning hebdomadaire est quasiment plein et de nombreux événements ponctuels ont été organisés. Au mois de décembre par exemple, Khamsa conviera à nouveau les habitants à un Nouvel An solidaire. Le succès est tel que l’on envisage de procéder à des travaux de rénovation de l’ancienne pagode en 2012 afin d’avoir davantage d’espace.

Toutes les associations ont répondu présent à l’anniversaire. A l’extérieur, le service jeunesse de la ville et Vivre dans la ville proposaient du foot ou du ping-pong aux adolescents venus passer l’après-midi. L’association profitera de l’occasion pour montrer une vidéo réalisée par les jeunes eux-mêmes sur la discrimination. A l’intérieur, des stands étaient tenus par Tricot couture services, l’Union franco algérienne de Lorraine ou le groupe Pagode. L’association de consommateurs CLCV tenait un bar à eau où l’on pouvait faire un test à l’aveugle afin de reconnaître l’eau du robinet. On pouvait également admirer les œuvres de Lambda Bav et l’exposition de fossiles de Mme Marshall. Chyc Polhit de l’association R’Espérance était dans une forme étincelante pour animer le karaoké après les danses de 5e Art et les contes de Réponse.

Plusieurs élus municipaux sont passés à l’heure du goûter dans une salle bondée. Une habitante de la rue de Hollande, qui venait pour la première fois dans ces lieux, se montrait même très émue de voir tant d’animations et promettait d’y revenir souvent.


Leave a Reply