Author Archives: Admin

  • -

11/08/2017 | En route vers « Respectland »

Photo souvenir avant de prendre la direction de Montmeyran, au pied du Vercors .

Mardi dernier, de bon matin, 17 jeunes vandopériens âgés de 7 à 11 ans, sacs sur le dos ou valises à la main, avaient rendez-vous sur le parvis de la « Pagode », au cœur du quartier « Vand’Est ».

À ce point de rencontre, les attendaient Chyc Pohlit, animateur de l’association « Respérance », Régine Komorowski, vice-présidente du CCAS, ainsi que Hocine Adjouit, médiateur social en charge de la Pagode et de l’espace Yves Coppens.

Objectif du regroupement : dernières vérifications administratives, avant de prendre la direction de « Respectland », un havre de paix situé à Montmeyran, dans la Drôme, juste au pied du Vercors.

Là, durant 10 jours, accompagnés par Marie, Josué, Tom et Myriam, animateurs de « Respérance » – appelés « les oranges » en raison de la couleur de leur t-shirt – et d’Amal, jeune bénévole du quartier, l’équipée vandopérienne est appelée à vivre des jours inoubliables.

Leur séjour sera en effet ponctué d’activités de toutes sortes, de grands jeux, de ballades, de plongeons dans la piscine, de veillées pleines de surprises, de nuits sous la tente, de découvertes des singularités des cultures, des croyances… Mais aussi des valeurs de respect et de tolérance.

Une aventure rendue possible grâce au concours de Jeunesse et sports, de la ville de Vandœuvre (CCAS), de mmH, et de la CAF de Meurthe-et-Moselle.


  • 0

04/07/2017 |GRANDE KERMESSE DE RESPÉRANCE

Beau succès samedi pour la manifestation « Bouge Ta Ville » organisée par Respérance qui a mobilisé 80 bénévoles sur le quartier de la Californie,

Association très active depuis plus de 15 ans dans la prévention de rue à Vand’Est, Respérance, en partenariat avec le CNEF (Conseil National des Évangéliques de France) et l’association JPC France, a organisé des animations pour les habitants de la Californie dans le cadre de la manifestation « Bouge Ta Ville ».
Plus de 400 personnes, toutes générations confondues, étaient présentes. La manifestation s’est ouverte sur une gigantesque kermesse autour de l’espace Chemardin mis gracieusement à disposition par la municipalité. Les parents et les enfants s’en sont donné à cœur joie car tout était gratuit. Au micro, Polhit, l’animateur légendaire de l’association encourageait les adolescents lors du tournoi de jeux vidéo organisé par Karim Chebli, le médiateur de mmH tandis que dans la salle, les plus jeunes s’amusaient avec les nombreux jeux, encadrés par les animateurs.
Plus de 1000 lots étaient à gagner. Le stand maquillage ne désemplissait pas, les frimousses de princesses et autres supers héros repartaient ravies. Affluence aussi au stand de barbe à papa. Parallèlement à la kermesse, une bourse aux vêtements se déroulait dans une salle attenante où pour quelques euros on pouvait refaire sa garde-robe à moindres frais.


  • 0

04/07/2017 | BOUGE TA VILLE ENTRE GÉNÉRATION

A l’initiative des associations sociales des églises évangéliques de l’agglomération, une après-midi en deux temps était proposée aux aînés dans un cadre favorisant la rencontre entre les générations.

une brigade de joyeux saltimbanques a animé une rencontre dans les foyers de personnes âgées Paul-Adam et du Clairlieu, dans le cadre de la manifestation « Bouge ta ville ».
« L’objectif est de permettre aux personnes ne pouvant pas se déplacer de bénéficier de ce rendez-vous et de partager un moment préparé pour eux avec des danses et des chants qu’ils connaissent bien » détaille François Longeron. Salon de thé, pause gourmande et activités ludiques ont ensuite rythmé la seconde partie de l’événement au château Madame-de-Graffigny. « Là aussi, l’idée est de favoriser les échanges autour d’activités inter-âges, comme le scrabble, la belote, ou même des jeux numériques. » L’après-midi s’est terminée par une intervention de haut vol de Chyc Polhit (Respérance), accompagné de Tiphaine Wary et Quentin Neto, autour d’une attraction intitulée « Si Madame-de-Graffigny m’était contée ». L’artiste s’est livré à un exercice d’improvisation qui mêlait conte et comédie, clownerie et facétie de show-man. Un spectacle dont le but était de proposer un humour intergénérationnel qui s’appuie sur la forte participation du public et le don de soi, le tout dans une explosion de poésie qui magnifie la beauté de la langue française.

 


  • 0

18/05/2017 | L’école du foot fête ses 10 ans

L’événement est devenu une institution. Depuis leur création en 2008, les Trophées du Fair-Play parcourent le département. L’étape vandopérienne a réuni plus d’une quarantaine d’équipes mercredi au Parc des Sports.
Sur le terrain synthétique des Nations, la manifestation coorganisée par Meurthe-et-Moselle Habitat et l’ASNL fêtait ses 10 ans.

L’étape vandopérienne promettait d’être animée et elle le fut avec 43 équipes réunies sur le terrain et un village citoyen chaque année aussi ludique que diversifié.

Pour faire plaisir à ces jeunes, âgés de 6 à 14 ans, mais aussi pour leur inculquer des valeurs à travers des petits ateliers, des jeux…, Julien, animateur ASLV, a encadré une dizaine de jeunes souffrant de légers handicaps issus de l’OHS de Flavigny : « ils étaient heureux de participer à cet événement festif et ils ont également pris part avec beaucoup d’intérêt aux ateliers citoyens. Vivement l’année prochaine m’ont-ils dit. »

Entre les petits matches de 10 mn orchestrés par quelques dirigeants de l’ASNL réunis autour de Sofian avec le soutien du club local, les jeunes ont été sensibilisés à l’esprit sportif par la Ligue de Lorraine, au commerce équitable, aux jardins urbains avec Racine Carrée, au civisme dans les transports avec Transdev, au développement durable avec la Maison de l’Habitat ou encore au handicap avec Handichien. Soit une quarantaine de partenaires associatifs engagés qui retrouveront tous les gamins invités à la finale au Stade Marcel Picot le 17 mai.

Des récompenses ont été offertes par Jean-Paul Bernard, élu de Vandœuvre et par les joueuses du VNVB. La journée s’est achevée dans l’euphorie générale en présence des joueurs de l’ASNL (Chrétien, Koura, Cuffaut et Cétout) pour une séance de dédicaces et un flashmob endiablé animé par l’association Respérance qui promet de faire vibrer Picot dans quelques jours.


  • 0

  • 0

02/02/2017 [ Sculpteur de glace

Mercredi après-midi, invité par l’association « Respérance », Jean-Charles Lemoy, double champion du monde de sculpture sur glace, en 2000 en Alaska et en 2008 en Autriche, a montré aux enfants de Vand’Est, l’étendue de son art. A partir d’un bloc de glace de 300 kg posé au centre de l’amphithéâtre de la Pagode, Jean-Charles Lemoy, pâtissier-chocolatier de profession, a fait renaître le « Prince Heureux », issu d’un conte d’Oscar Wilde.


  • 0

14/11/2016 Le char de Transdev dévoilé

Transdev, gestionnaire du réseau de transports en commun de l’agglomération nancéienne, vient de dévoiler son char de la Saint-Nicolas. Le gestionnaire de réseau participe au défilé depuis plus de 10 ans. Le char de Transdev a été conçu pendant les vacances d’été et de la Toussaint, par des adolescents âgés de 14 ans à 17 ans, dans le cadre d’un chantier éducatif.
Ils sont 40, issus de 6 structures de la Métropole, à avoir travaillé sur le thème proposé par la ville de Nancy : le monde fantastique et imaginaire des enfants.
Les jeunes étaient originaires de Respérance et de la MJC Étoile, du pôle jeunesse de Seichamps, des MJC de Laneuveville et du Haut-du-Lièvre, ainsi que de l’association Laxou en fête.


  • 0

18/10/2016 | Concert de musique classique pour petites et grandes oreilles

Les enfants du quartier Vand’Est sont pris en charge les samedis et mercredis après-midi, par la dynamique équipe des « Oranges », les animateurs de « Resperance », aux tee-shirts orange. Pour des activités en extérieur ou en intérieur.

Les enfants de 4 à 12 ans s’activent autour des jeux de société, des activités manuelles, des tournois sportifs, des kermesses, sans pour autant perdre le contact avec les ados que l’association tente d’intégrer à l’équipe.

Pour l’animateur, Chyc Polhit, « R’espérance », c’est « transmettre les valeurs de respect et d’espérance, par un travail de prévention sociale, de lutte contre la violence physique et morale ; c’est communiquer de manière ludique et créative ; rejoindre les enfants dans leur préoccupation et leur quotidien ; leur proposer quelques chose d’épanouissant et passer un bon moment avec eux ».

« R’espérance » est indépendant des cultures et des cultes et agit en collaboration avec d’autres associations du quartier. « Vandœuvre est une ville qui peut être un exemple dont tout la France peut s’inspirer. Chung Chungho Park, a reçu pas moins de neufs éminents musiciens coréens appartenant à diverses grandes écoles de Paris (Ecole normale de Musique, Conservatoire à rayonnement régional de Paris, conservatoire de Versailles), pour un concert classique, dans la salle Michel-Dinet de la Ferme. Les artistes se sont produits gratuitement au profit de l’association. Chung Ho PARK « Toutes ces familles et tous ces enfants sont là pour découvrir une musique qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils n’ont pas l’habitude d’écouter. Une belle découverte que tous ont partagé avec beaucoup de respect », confie Chung Ho Park. Des œuvres magistralement exécutées de Bach, Saint-Saens, Bizet… qui ont été saluées par des applaudissements nourris et enthousiastes.


  • 0

02/10/2016 | Les volleyeuses font rêver

2e édition du Street-Volley, le mercredi 21 septembre, au Parc des Sports
Profession volleyeuse. De quoi faire rêver les enfants !
Julie Mollinger, la réceptionneuse du VNVB, a accueilli les enfants du quartier Vand’Est, mercredi 21 septembre 2016, invités par Meurthe-et-Moselle Habitat.
L’occasion pour les jeunes de rencontrer une partie de l’équipe féminine de volley locale.
Les joueuses présentes ont fait forte impression. 1,80 m sous la toise pour Julie qui, aux yeux des enfants, faisait figure de géante. « Ils sont surexcités aujourd’hui c’est bon signe », lâchait Eddy un des éducateurs du VNVB.
C’est dire si la rencontre, un goûter suivi de petits ateliers découverte du volley, a beaucoup plu aux quarante enfants encadrés par les associations du quartier Vand’Est : R’Espérance, Khamsa, MJC Etoile, Reponse, UFAL, CLCV.
Les enfants ont apparemment adoré les petits jeux mis en place au sein du gymnase du Parc des Sports, volley assis, initiation à la réception, à la passe, au smash…
Un petit tournoi a bouclé l’après-midi. Pour le personnel de MmH, Philippe Moine, Jamila Kemali et Delphine Nester, agent de prévention de médiation MmH, le pari est réussi. Une belle entrée en matière avant la deuxième édition du « Street-Volley Vand’Est » qui se déroulera le mercredi 21 septembre au cœur de l’amphithéâtre du quartier.
Tournoi ouvert aux filles et aux garçons jusqu’à 16 ans, animations et ateliers citoyens seront au programme. « Ce temps fort est aussi prétexte à consolider le lien social avec les habitants dans la continuité de nos actions. C’est une manifestation qui bénéficie de la présence de sportifs professionnels au plan local, à l’image de ce que nous faisons avec les Trophées du Fair-Play avec l’ASNL », déclare Philippe Moine.
Un divertissement qui pourrait faire aimer le volley à de nombreux enfants…


  • 0

02/10/2016 | Le street-volley fait un carton

Belle liesse populaire, mercredi 21 septembre 2016, au pied des tours à Vand’Est où le VNVB était invité par Meurthe-et-Moselle Habitat.
Principal bailleur dans le quartier, MmH organisait son 2e Street Volley Vand’Est, une opération de proximité pour tisser du lien en offrant une animation importante aux yeux des enfants. « Certains étaient sur place depuis 10 h le matin alors que la manifestation ne débutait qu’à 13 h » remarquait Houcine, le régisseur de la Pagode, l’un des principaux acteurs de la prévention à Vand’Est avec R’Espérance et Chyc Polhit, le maître de cérémonie parfait pour mettre une ambiance incroyable.
Le choix du volley féminin comme vecteur de valeurs autour du sport et de la citoyenneté n’était pas anodin. MmH, soutenu par la ville, avait décidé d’associer les associations du quartier lesquelles ont animé un village citoyen pour faire passer des messages.
Des stands tenus par Khmasa, MJC Etoile, UFAL, Reponse, Ville de Vandœuvre, CLCV pour le développement durable, confédération de cardiologie et son atelier secourisme, Avenir pour le respect dans le sport… et Transdev qui profitait de l’occasion pour sensibiliser les enfants sur le règles à adopter dans les transports en commun.
« Nous subissons beaucoup d’incivilités actuellement sur la ligne E. Nous comptons mettre en place des actions de proximité avec les associations de quartier pour battre en brèche ce problème », confiait Hassane Damèche. Les jeux et les structures gonflables ont été prises d’assaut par les enfants et le tournoi de street-volley s’est bien déroulé.
A l’heure du goûter préparé par quelques mamans bénévoles, les joueuses professionnelles (Mayer, Bernard, Smith et Stoyanova) sont arrivées pour la petite démonstration.
Tous les enfants ont reçu coupes, médaliles et ballon des mains de Mme Lahrach, adjointe aux sports, et même des places pour le match contre Terville. Au contact des joueuses, ce fut l’apothéose.